Pas de nouvelles baisses d’impôts de production en 2019

Sébastien Laye, chercheur associé à l’Institut Thomas More, était l’invité de l’émission L’heure H, sur BFM Business, le lundi 28 mai 2018

          

28 mai 2018


Le Premier ministre Edouard Philippe a écarté ce lundi de nouvelles baisses d’impôts dits de production pour les entreprises avant 2020. La raison invoquée : « un environnement contraint » au niveau budgétaire et la nécessité de concertation préalable avec les collectivités territoriales. Notons que les impôts de production sont des taxes supportées par les entreprises indépendamment de la quantité ou de la valeur des biens et services qu’elles produisent ou vendent, par exemple sur le foncier. Ils sont globalement plus élevés en France que dans d’autres pays européens comme l’Allemagne ou l’Italie. Pour en parler, Sébastien Laye, chercheur associé à l’Institut Thomas More, et Hervé Lambel, président du Cerf (Créateurs d’emplois et de richesse en France), dans l’émission 18h l’heure H du lundi 28 mai 2018, présenté par Guillaume Paul, sur BFM Business.