Pourquoi les Français font-ils de moins en moins d’enfants ?

Jean-Thomas Lesueur, délégué général de l’Institut Thomas More

        

17 janvier 2019 •


Très souvent présentée comme la championne d’Europe des bébés, la France connaît sa quatrième année de baisse du nombre de naissances, selon les chiffres publiés mardi par l’INSEE. Malgré une fécondité qui reste au-dessus de la moyenne européenne, l’écart entre la France et certains de ses voisins, comme l’Allemagne et le Royaume-Uni, se réduit. Convictions écologiques, diminution du nombre de femmes en âge d’enfanter, recours à l’avortement, défiance dans la politique familiale, crise économique… Quelles sont les véritables raisons de la baisse de la natalité dans l’Hexagone ? Laure Noualhat, journaliste et auteur, Jean-Thomas Lesueur, délégué général de l’Institut Thomas More, et Gilles Pison, démographe, professeur au Muséum national d’Histoire naturelle, en débatent dans l’émission 28 minutes sur Arte (à partir de 14:20 minutes).