L’avenir du système électrique européen

Découvrez le nouveau livre de Jean-Pierre Schaeken Willemaers, président du Pôle énergie, climat, environnement de l’Institut Thomas More, aux éditions Technip

      

Novembre 2019 •


Dans son nouveau livre, Jean-Pierre Schaeken Willemaers analyse l’évolution des systèmes électriques de l’Union européenne dans le cadre d’une politique bas carbone qui elle-même est la conséquence de la théorie du réchauffement climatique d’origine anthropique. Les promoteurs de la mutation du secteur de la production, transmission et distribution de l’électricité qui en résulte, se focalisent sur une diminution drastique des émissions de gaz à effet de serre, en minimisant, voire en faisant fi des impacts socio-économiques (bien-être, pouvoir d’achat, compétitivité, coût, etc.) et financiers qu’entraîne cet objectif. Ils ont entrepris leur projet dans la précipitation sans l’avoir préparé et planifié.

Les défis posés par une pénétration élevée de renouvelable intermittent en termes d’équilibre des systèmes électriques, de gestion de ceux-ci, de coûts, d’utilisation de métaux et de terres rares et d’acceptation des populations, sont analysés aux niveaux de la production, de la transmission et de la distribution d’électricité, en prenant en compte les potentialités des nouvelles technologies (numérique, intelligence artificielle, etc.).

L’UE est le seul bloc dans le monde (à l’exception de quelques rares pays hors UE) à promouvoir le tout renouvelable électrique (principalement éolien et photovoltaïque) dans un avenir relativement rapproché, certains États membres allant même jusqu’à sortir simultanément du nucléaire, totalement ou partiellement ! Le reste du monde se garde bien de se lancer précipitamment dans une telle aventure préjudiciable à son développement.

 


Acheter le livre