« Ce que la technologie peut faire, elle le fera… en dépit de la morale »

Jean-Thomas Lesueur, délégué général de l’Institut Thomas More

       

6 mai 2020 •


#StopCovid : faut-il mettre en place un instrument de traçage numérique, comme semble le vouloir le gouvernement français ? Jean-Thomas Lesueur a répondu ce matin aux questions de Louis Daufresne sur Radio Notre Dame.


Le tracking : ou comment, via une application numérique utilisant le bluetooth, identifier les porteurs du Covid-19… L’idée fait son chemin en France. Mieux, le gouvernement y travaille activement et promet l’application pour le 2 juin prochain. Objectif : sur la base du volontariat, repérer les malades atteints du Covid, mais aussi toutes les personnes de son entourage avec lesquelles il aurait été en contact. « Pour nous, c’est non ! », explique Jean-Thomas Lesueur, de l’Institut Thomas More qui a lancé à ce sujet une campagne : « il y a beaucoup d’incertitudes techniques sur le projet d’application StopCovid du gouvernement, mais plus encore cela pose d’immenses questions politiques et éthiques ». La sécurité sanitaire est certes en jeu « mais elle nous empêche de nous poser des questions essentielles sur nos libertés », ajoute Jean-Thomas Lesueur. Pour lui, « c’est la première fois que le gouvernement propose officiellement de mettre en place un outil de suivi de nos allées et venues ! C’est une menace à nos libertés individuelles… Tout ce que la technologie peut faire, elle le fera en dépit de la morale ».