Les Français sont-ils devenus athées ?

Chantal Delsol, de l’Institut, philosophe et membre du Conseil d’orientation de l’Institut Thomas More

27 juillet 2021 • Opinion •


Les Français seraient désormais 51% à ne pas croire en Dieu, soit une proportion en hausse, selon un sondage réalisé par l’Ifop et rendu public voilà cinq jours. Les sociétés occidentales ont adopté d’autres croyances, d’autres religions ou spiritualités, et d’autres morales, juge Chantal Delsol, qui publie La fin de la chrétienté. L’inversion normative et le nouvel âge (Le Cerf, 2021).


Un seuil symbolique a été franchi : désormais plus de la moitié de la population française se dit incroyante. C’est même l’ensemble du Vieux Continent et sans doute l’Occident tout entier qui est en train de voir s’effacer la religion de ses pères.

Le mouvement dont l’ampleur éclate aujourd’hui sous nos yeux a commencé il y a bien longtemps, sans doute avec les philosophes du XVIIIe siècle et même avant. Le judéo-christianisme porte en lui le doute, parce qu’il porte l’idée de vérité. Aussi avance-t-il dans l’histoire habité par sa propre mise en cause.

Cependant il faut distinguer le christianisme et la chrétienté. Le christianisme ne semble pas du tout en voie d’extinction. Il se déploie, notamment sous la forme de branches du protestantisme, dans de larges zones d’Amérique latine ou d’Asie. C’est en Occident qu’il s’efface.

[…]

Lire la suite sur le site du Figaro