Conflit technologique sino-américain · Quels enjeux pour l’économie du numérique ?

Rencontre de l’Institut Thomas More, mercredi 28 septembre 2022, 18h-19h30, conférence en ligne

Report de l’événement initialement programmé le mercredi 21 septembre

28 septembre 2022 • Événement •


Alors que le souffle de la récession s’étend à l’ensemble de la planète, la rivalité sino-américaine ne cesse de s’amplifier sur fond de guerre en Ukraine et de bruits de bottes dans le détroit de Formose. Toutefois, cette compétition ne relève pas que de la géopolitique et de la stratégie. Elle comprend également un fort volet économique dans lequel le numérique prend une place centrale.

En effet, si la Chine, dans le cadre de son plan « Made in China 2025 », complété par sa politique dite de « double circulation », aspire à devenir la première puissance technologique mondiale avec l’ambition de refaçonner l’ordre numérique international, les Etats-Unis, depuis la mandature de Donald Trump, développent une stratégie destinée à rééquilibrer en leur faveur les échanges commerciaux mondiaux tout en réaffirmant leur suprématie technologique.  Aussi, si le débat autour de la 5G semble en phase d’être dépassé, celui autour des semi-conducteurs et des technologies liées reste crucial.

Face à cette perspective où géopolitique des firmes, technologie et stratégies d’États s’entrechoquent, nombreux sont les acteurs confrontés à un dilemme : privilégier les lois du marché et offrir à la Chine les outils pour réaliser ses ambitions ou se ranger derrière la politique de sanctions initiée par Washington et subir les contrecoups des ripostes de Pékin, qui tente de dessiner les contours d’un système économique alternatif. Dès lors, l’hypothèse d’un découplage des économies chinoise et occidentales est-elle une option viable ? Avec quel positionnement envisageable pour les entreprises concernées ? Et quelles conséquences pour l’architecture du système international ?

Afin de répondre à ces questions, nous avons le plaisir de vous inviter à débattre avec :

Julien Nocetti

Enseignant-chercheur aux Écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan

Ophélie Coelho

Chercheuse indépendante, membre du Conseil scientifique de l’Institut Rousseau

Cyrille Dalmont

Directeur de recherche à l’Institut Thomas More

Le débat sera animé par Laurent Amelot, directeur du Programme L’Indo-Pacifique à l’épreuve des ambitions chinoises de l’Institut Thomas More


La réunion se tiendra sur Zoom. Un lien sera adressé aux personnes inscrites


Inscription

(inscription obligatoire sur Eventbrite)

RSVP avant le mardi 27 septembre 2022